george_soros

Georges Soros, "L'homme qui fit sauter la banque d'angleterre".

Alors que l’ISF fait de plus en plus de bruit suite à la note publiée aujourd’hui par l’INSEE (qui expose que 99% des sommes rendues au titre du bouclier fiscal a été versé à des contribuables assujettis à l’ISF), la presse relate aujourd’hui les revenus des principaux gérants de hedge funds.

Tout génie, ou toute performances mises de côté (ces fonds ont très bien performé en 2009), ces salaires sont gigantesques, donnent le tournis, au point d’en être presque dégoutant. Ces fonds ne collecte pas d’argent public, ils gèrent des capitaux purement privés, n’ont été renfloué par aucun Etat, mais tout de même. Avant de continuer, je vais tout de même commencer par annoncer les chiffres en question.

Le champion des champions, le plus payés des payés, est le gérant du fonds Appaloosa Management. Il a notamment misé en 2009 sur le redressement des banques. Il ne s’est pas trompé, certes, mais ce choix de gestion a donc permis à l’américain David Tepper de toucher à titre personnel 4 milliards de dollars de revenus. Du jamais vu, tout simplement.

Le vieux briscard Georges Soros (Soros Fund Management) se classe second et empoche au titre de l’année passée 3.3 milliards de dollars.

Leurs rémunérations est essentiellement nourrie des frais de gestion et des commission sur performances.

Rappelons juste que ces fonds sont « réservés » à de grandes fortunes, tellement la part d’entrée est élevée.

Au final, le classement montre que les 25 gérants les mieux payés ont vu leurs rémunérations s’élever à 25.3 milliards de dollars, le double environ de ce qu’ils avaient déjà touché en 2008. Pour comparaison, ce chiffre est plus de 4 fois supérieure au résultat net de la BNP, première banque française.

Ces chiffres me laissent perplexe, et vous, qu’en pensez-vous ?